Evaluer une configuration pour en actualiser les potentiels

Analyser (au sens chinois) la
configuration initiale:
L’observation
propre à cette évaluation, s’articule toujours avec le moment-position (shi-wei)
dont elle évalue les potentiels et les tendances. L’évaluation ne peut être – alors – amalgamée avec une « appréciation » métrique puisque elle ne
vise pas à mesurer la plus ou moins grande adéquation avec un objectif
prédéfini ou une norme; c’est pourquoi elle procède d’un déroulé (au sens
dynamique) du regard. Ainsi, par son positionnement – la configuration initiale
-, elle repère l’indiciel qui s’amorce physiquement dans le cours des choses et
à partir duquel un principe d’accompagnement propice à son développement pourra
se développer.

L’évaluation est dépendante sensitivement des facteurs
extérieurs, des mouvements, des tendances pour lesquels le regard, par son
aptitude à scruter tous azimuts et sur tous les plans, épouse les variations. Ainsi,
l’analyse n’est pas l’analyse occidentale classique biaisée par un référentiel intellectuel
posé sur la situation, mais l’aptitude à observer l’infime (wei) et le visible afin d’apprécier
l’écart avec l’escompté – quelle qu’en soit sa nature – : « Ce qui s’analyse est la nuance (l’infime) ou, ce que l’on appelle en météorologie,
les conditions initiales dont découle la dépendance sensitive.
Ainsi, ce n’est pas un talent que l’on évalue-analyse,
mais le favorable au regardé du
résultat escompté, l’utilité au regardé
d’une situation, son actualisation (le cheminement pour atteindre sa pleine capacité au regardé du disponible, mais
aussi de la potentialité » (idem,p.483).

Résultat de recherche d'images pour "hexagramme numéro 3"
Hexagramme n°3 du YI KING autrement appelé Classique du Changement qui décrit toutes les situations et leurs évolutions possibles à partir d’une infime évolution (un trait mute et la configuration change). Ici l’hexagramme Tchouen donne à observer une herbe qui rencontre un obstacle dans son évolution pour sortir de terre.

Ce moment-position d’où s’amorce l’actualisation
est (donc) stratégique, car aussi peu visible soit-il, il confère la capacité
de coïncider physiquement avec le cours du procès en évitant d’en forcer
l’évolution (évaluer en effet implique de se montrer discret afin de ne pas
influencer l’autre). Parce que le regard est alerte et disponible (sûreté du
coup d’œil, eustochia) et parce que le champ de vision n’est lui-même
pas restreint par un objectif pré-déterminé, le « regardé » épouse le réel et peut s’y déployé
de toute sa capacité pour en accompagner l’émergence. S’il y a analyse, c’est
bien à partir d’un regard « délié » (analuô), « relâché »
(luein) et d’un moment-position d’où il est possible d’observer-appréhender
le potentiel disponible et son orientation.
baggervance
La légende de Bagger Vance réalisé par Robert Redford (2000): « Vous avez perdu votre swing, il faut qu’on le retrouve… »
Accompagner les personnes pour
réduire l’écart avec la réussite escomptée
 :
L’évaluation en situation s’effectue par les formes
du « regardé » afin d’analyser les écarts entre la configuration
évaluée (potentiel de situation, facultés utiles, supports favorables) et la
réussite escomptée telle qu’elle est « souhaitée ». Elle s’actualise
en s’appuyant de manière favorable sur l’ensemble des forces disponibles (le
potentiel) : « L’évaluation du potentiel (disponible,
actualisable), mais aussi l’évaluation d’habiletés s’opèrent sans discontinuité, ni sans rupture avec le réel ;
l’évalué est, en conséquence, analysé. Ainsi l’évaluation s’attache à
appréhender les écarts, l’engagé, l’observé, l’expression concrète de la
conséquence, mais aussi l’impliqué, l’enchaînement, la tendance, le dispositif à l’œuvre, l’influence (ce qui se joue, le support
doué d’effet). Cette habileté d’analyse, que nous préférons à la notion
de « capacité » classique (posant en implicite
de l’« intelligence ») implique une souplesse situationnelle. La
notion « stocházesthai  »
(viser le point vital grâce à la sûreté du coup d’œil) offre cet
« entre » par lequel l’analyse s’organise : favorable-défavorable,
utile-inutile, positif-négatif, lointain plan-lointain profond  » (idem,
p.487).

Ainsi, pour celles et ceux dont la mission
s’inscrit dans un accompagnement au développement, ou devrions-nous dire
« actualisation » du potentiel, la compétence évaluer-analyser
permet de corréler un mode opératoire nécessaire au résultat escompté afin de
réduire de manière progressive l’écart entre ce qui émerge et ce qui peut
advenir en fonction des disponibilités du réel. Le potentiel – ainsi – n’est
donc plus amalgamé avec une faculté (intrinsèque) mais bien une corrélation
entre le potentiel (extrinsèque) et les dites facultés/capacités. Les
jardiniers le savent: on ne tire pas sur une tige pour faire pousser une plante
plus vite. On peut accompagner la croissance en s’appuyant sur un contexte favorable (potentiel et configuration) et en réduisant les facteurs nuisibles.
Le potentiel d’une terre ne se réduit pas à une mesure stricte, mais il s’apprécie en corrélant les facteurs qui sont impliqués tels que les caractéristiques du
sol (lumière, continentalité, température, humidité atmosphérique) ou encore
les caractéristiques climatiques, telles que l’humidité, la texture, la
salinité, etc. : « L’analyse est ce qui pré-figure à l’agir-non-agir,
c’est à dire l’usage cohérent des habiletés propres à conduire le procès,
en vue de l’actualiser ; ce qui implique la capacité à décrire la réalité,
pour en appréhender la cohérence interne. Ainsi, évaluer-analyser en
tant que « compétence », se comprend
comme un mode opératoire mobilisé en conscience, de manière cohérente avec la
situation, l’usage, de manière reproductible, transférable, adaptable » (idem
p. 487).
Eymeric de Saint Germain
Bibliographie :
RICHEZ Y., Emergence et actualisation des potentiels
humains
, Mémoire de recherche, Université de Tours 2006, 399 p.
RICHEZ
Y., Stratégie d’actualisation des
potentiels, Qui-opère-selon-stratégie,
Thèse doctorale, Université Paris
Diderot, 2015, 972 p.


PARTAGER :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *