Le grand récit de l’histoire de l’écriture

Les grands récits font partie de « l’éducation cosmique », cette dynamique pédagogique particulière que Maria Montessori a élaboré pour les enfants de 6-12 ans.

Après les grands récits de la création de la terre, de l’évolution de la vie sur terre, de l’arrivée de l’homme (et certains autres récits qui s’intercalent entre les plus grands), on présente aux enfants le grand récit de l’histoire de l’écriture.

Ce récit est entre autre un hymne à l’espèce humaine -ses intuitions et ses recherches lentes et fécondes pour améliorer l’existence-, qui favorise chez l’enfant le sens de l’admiration pour les hommes. Effectivement, les hommes d’autrefois ont fait des découvertes dont nous profitons encore aujourd’hui. L’enfant découvrira que ce qu’a fait un homme ou un peuple sert à toute l’humanité même si c’est des milliers d’années plus tard. Quel beau cadeau qu’ils nous ont ainsi fait avec l’invention de l’écriture!

Notre histoire commence dans le temps lorsque les peuples ont commencé à transmettre des messages à travers des images simples: les pictogrammes. Ceux-ci ont évolué petit à petit vers un codage plus complexe: les idéogrammes.

imgp6137
Une histoire en image

Le génie de l’homme nous a laissé des œuvres extraordinaires à travers les peintures rupestres qu’on peut admirer en France et ailleurs.

imgp6147
Les peintures rupestres

Les différents peuples sur la terre ont souvent fait les inventions en même temps même s’ils étaient loin les uns des autres. C’est ainsi que l’écriture a commencé à s’établir dans différents endroits du monde. Voici une comparaison des images utilisées pour des mots de la vie quotidienne.

imgp6148
Les similarités des dessins des différents peuples

La difficulté d’une lecture de l’image réside dans son interprétation qui peut être différente selon les peuples et les cultures.

Un peuple de Mésopotamie, les sumériens, ont trouvé une solution à ce problème: ils ont inventé l’écriture en pressant des calames de roseaux dans de l’argile.

imgp6156
L’écriture cunéiforme: les sumériens ont été parmi les premiers à laisser des traces écrites

Les égyptiens nous ont laissé l’oeuvre de la fabrication du papier. A leur époque, c’était le papyrus qui fut longtemps utilisé. Puis petit à petit le parchemin a pris le relais en Europe.

imgp6165
Le papyrus, premier papier que l’homme a fabriqué

Notre histoire passe par le peuple des phéniciens. Ils sont en effet les premiers à avoir un alphabet en tant que tel. Ils avaient 22 lettres.

Leur invention a été de remplacer des symboles pour désigner un mot par des lettres. Ils ont créé des lettres qui ne représentent plus un mot mais le premier son d’un mot.

imgp6185
Une partie de l’évolution de la lettre « aleph » qui est devenu à travers les siècles, notre « A »

Différents alphabets ou écritures. Les manières d’écrire sont parfois si différentes d’un peuple à l’autre.

imgp6190
Les écritures dans différents peuples

Entre toutes les activités que j’ai proposé aux enfants après le récit, les enfants ont unanimement choisi d’écrire leur prénom en hiéroglyphes.
imgp6201 imgp6219 imgp6227

PARTAGER :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *