La grossesse: un temps précieux pour s’informer sur l’accouchement

Vous venez d’apprendre qu’une petite vie humaine a commencé son développement en vous. Suite à cette annonce, vous vivez progressivement toutes sortes d’émotions. De nombreuses interrogations vous traversent auxquelles se mêlent joies et peurs. La vie que vous portez est vaste comme le monde. Cela peut vous enthousiasmer mais aussi vous inquiéter. Toutes ces sensations, toutes ces réactions, toutes ces craintes sont normales. Aucune ne doit être rejetée. Elles ont toutes un sens qui est fonction de votre histoire et de votre rapport à la vie.

Nous vivons dans un monde où l’information est omniprésente. C’est certainement une richesse immense, car nous pouvons facilement mutualiser le fruit de nos expériences pour en faire profiter l’humanité. Devant ce foisonnement de donnés, il est pourtant possible de finir par se perdre ou par se sentir dépassée…

Cependant, le temps qu’offre une grossesse est précieux. Temps de maturation, temps d’écoute, temps de dialogue, temps de découvertes, tous ces temps doivent être nourris par une saine information qui permette petit à petit de trouver la confiance nécessaire pour accompagner l’enfant à naître.

Les neuf mois de grossesse peuvent paraître longs. En réalité, plus on avance dans la découverte de la vie que nous portons, plus ce temps apparaît court au regard de la préparation que nécessite le grand moment de la naissance.
Chaque période peut être vue comme un moment de découverte. Comme un enfant, il s’agit de laisser nos facultés s’émerveiller de la vie qui se développe en nous.
Les sages-femmes rappellent souvent que l’accouchement n’est pas seulement la mise au monde d’un enfant mais aussi une naissance à soi-même.
La grossesse peut devenir un moment tout à fait unique pour reprendre conscience de toutes les richesses de son corps, de ce merveilleux potentiel d’énergie prêt à donner la vie et à faire découvrir l’amour humain.
La grossesse réveille aussi notre histoire. Tout ce qui s’y trouve enfoui peut refaire surface comme pour nous inviter à ne plus nous bloquer dans notre déploiement vital.
Le temps de la grossesse devient ainsi un temps de reprise de contact avec soi-même, de libération des blocages qui nous empêchent d’être de plein pied dans la vie et de prise de conscience progressive des capacités formidables qui sont les nôtres pour accompagner la vie.

Pour éviter de laisser filer ce temps précieux, je me suis bâti un petit programme hebdomadaire dont le suivi régulier m’a permis de vivre sereinement et passionnément ces neuf mois.

Ce programme comprend 4 items tout à fait ajustables aux besoins de chacune :

1. Un temps d’écoute pour soi : il est important de se donner des moments de repos intérieurs dès le début de la grossesse pour prendre conscience de tous les états que nous traversons. Si nous avons la capacité de transmettre la vie, nous avons la capacité de bien la vivre. Pour cela, il faut se connecter au plus intime de soi-même et se permettre de vivre nos aspirations les plus profondes. La vision de la vie que nous avons dépend de multiples facteurs liés à notre parcours. La grossesse peut être ce temps où l’on se découvre en profondeur, car notre corps nous invite alors naturellement à cette écoute intérieure.

2. Un temps de recherche : les technologies de l’information sont une aide précieuse pour appréhender l’ensemble du processus qui mène à la vie. Mieux on se sera écouté, meilleurs seront les informations recueillies. Le développement d’une vie humaine est un phénomène si riche qu’il est possible de lire des choses passionnantes sur le sujet pendant les neufs mois.

3. Un temps d’échange : l’écoute de soi comme la recherche d’information doit pouvoir nourrir un véritable dialogue avec votre conjoint ou votre entourage le plus à même de vous accompagner. Ces échanges, informels mais nombreux, vous permettront de trouver les solutions aux interrogations que vous pouvez rencontrer pendant la grossesse. La présence d’un autre doit vous permettre aussi de ne pas vivre seule tous les états que vous traverserez dont aucun n’est anormal.

4. Un temps pour décider : la naissance d’un être humain développe considérablement notre sens de la responsabilité qui n’est autre que cette capacité à faire le meilleur choix dans une situation donné. L’accompagnement d’une vie humaine fait appel au développement de nombreuses aptitudes nouvelles. Les temps précédents permettront donc aussi une maturation intime et personnelle qui vous permettra de prendre les décisions que vous savez être les meilleurs pour votre enfant.

Cette démarche initiée pendant la grossesse pourra se poursuivre pendant toute la croissance de l’enfant qui demande alors d’autres aptitudes, de nouvelles informations, de nombreux échanges d’expériences pour lui offrir la qualité d’écoute et d’observation dont il aura besoin pour conquérir son autonomie.

PARTAGER :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *