Le Talent Kinesthésique

Le Talent kinesthésique se manifeste à travers l’expression de ses deux composantes-cœur que sont le traitement corporel et le traitement matériel. Elle peut ainsi s’observer de façon remarquable chez de grands sportifs ou des artisans. Elle est certainement la grande oubliée de nos sociétés modernes alors qu’elle semble pourtant jouer un rôle décisif dans le développement des autres formes d’intelligence. Les recherches et les expériences notamment dans le contexte « Montessori » tendent à montrer que le mouvement et les intelligences se développent conjointement de façon remarquable notamment les trois premières années de la vie. La redécouverte du corps, à l’écart de la pensée qui l’analyse, est sans doute l’un des défis actuels du développement humain dans son rapport à soi, aux autres et au monde.

Afficher l'image d'origine
Dès la naissance, l’enfant doit être en mesure de bouger librement afin de pouvoir progressivement ramper, se rouler, se dresser, chanceler et un jour découvrir le plaisir de marcher. Il utilise très tôt ses petites mains pour découvrir le monde et apprendre à manipuler les objets de son environnement. Aussi peut-on observer que l’enfant apprend en faisant à l’aide de toutes les facultés de son corps. Pourtant, encore aujourd’hui, comme le souligne Howard Gardner « l’activité motrice est considérée comme une fonction corticale moins « haute » que les fonctions qui desservent la pensée « pure » (Gardner, 1997, p.222).

L’intelligence kinesthésique s’observe à travers deux aptitudes fondamentales qui peuvent agir plus ou moins conjointement. Il s’agit d’abord du « contrôle des mouvements corporels » et ensuite de « la capacité à manier des objets avec talent » (Gardner, 1997, p. 218). Yves Richez souligne une autre caractéristique de cette intelligence qu’est la destination.  » Celle-ci prend en compte l’importance de l’environnement, tel le golfeur, l’artiste martial, le surfeur qui doivent composer pour le premier avec le vent, la distance, la pluie, l’herbe, pour le second avec les arbres, l’eau, la terre, le vent et enfin pour le troisième avec les courants, la vague, sa hauteur, sa puissance, le vent, la température de l’eau » (Yves Richez, 2006, p. 116).
Les principales aptitudes de ce Talent sont les suivantes:
Manier avec dextérité

– Varier sa vitesse, mais aussi l’intensité du geste selon l’objectif à atteindre,

– Diriger ou rediriger la direction en appréhendant la distance,
– Maîtriser la force utilisée durant le temps nécessaire pour atteindre le but,
– Maîtriser son poids dans son déplacement, ses sauts ou toute action mobilisant le corps,
– Appréhender l’espace visible ou non,
– Mimer afin de créer la photographie du sujet ou de l’objet dans la mémoire,
– Coordonner le corps et la respiration,
– Assurer l’équilibre du corps dans des positions qui normalement entraînent la chute,
– Ne mobiliser que le muscle utile ou la partie du corps nécessaire pour l’action,
– Posséder une conscience du rapport du mouvement à la vitesse,
– Appréhender le mouvement de l’autre, des choses
– Occuper l’espace jsute nécessaire pour chaque mouvement,
– Maîtriser la mobilité et l’immobilité,

Contrôler le geste avec précision



Quelques univers métiers permettant de mobiliser favorablement le Talent kinesthésique: charpentier, artisan, sculpteur, chorégraphe, danseur, athlète, entraîneur sportif, jardinier, dessinateur, mécanicien, chirurgien, kinésithérapeute, ostéopathe.
Eymeric de Saint Germain

Afficher l'image d'origineBibliographie:

– GARDNER H., Les intelligences multiples, Retz, 2008.
– RICHEZ Y., Emergence et actualisation des potentiels humains, Mémoire de recherche, Université de Tours 2006
– RICHEZ Y., Stratégie d’actualisation des potentiels, Université Diderot, 2015.

Film: Billy Elliot est une comédie dramatique britannique réalisée par Stephen Daldry en 2000.

PARTAGER :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *