Les clochettes Montessori (première présentation)

Matériel: une clochette, un maillet, une sourdine et éventuellement un plateau.
Les résultats escomptés: apprécier la qualité d’un son, reproduire un son, ajuster sa voix et développer la mémoire musicale.
Développement complémentaire: exercice de la motricité fine des bras et des mains.
Contrôle de l’erreur: l’écoute.
Développement du langage: clochette, maillet, ton, son.
Âge: dès trois ans

Présentation:
Cette première présentation peut avoir lieu à la table de l’enfant. 
On cherche une clochette (avec un socle brun) entre le ré et le si.
On montre à l’enfant comment on tient la clochette (l’enfant pose la clochette sur une main et avec l’autre main il la maintient par le support).

L’enfant apporte la clochette, le maillet et la sourdine à sa table (on peut aussi tout mettre sur un plateau et le faire porter à la table).

On montre à l’enfant comment on tient le maillet entre les trois doigts de l’écriture (comme pour faire la pince: pouce, index et majeur) et comment on le balance doucement.

Ensuite, on frappe à l’aide du maillet, avec douceur, au bord de la clochette; puis, on pose le maillet et on prend la clochette pour la porter à l’oreille en fermant les yeux. On essaye de chanter le son tout doucement (en disant « du » ou « lu »). Il est important que cela soit réalisé à faible voix afin que l’on puisse encore entendre la clochette.

On fait remarquer à l’enfant combien le son se prolonge après avoir fait sonner la clochette. On refait alors sonner la clochette et on l’apporte à l’autre oreille.
Maintenant c’est au tour de l’enfant. On peut lui demander d’essayer de rechanter le son entendu sans le corriger… 
Après l’enfant peut explorer d’autres clochettes et refaire le même exercice.

A la fin de la présentation, on montre à l’enfant où ranger la clochette.

Annotations:
Certains petits enfants aiment prendre une clochette et la faire sonner plusieurs fois, la porter à l’oreille, focaliser leur attention sur les ondes jusqu’à n’entendre plus que le silence.

En pédagogie Montessori, on isole les difficultés dans tous les domaines. Ainsi, l’enfant découvre les différences et les nuances des couleurs. De la même façon, l’enfant découvre la sonorité de chaque ton.
Cet exercice est peu souvent proposé dans les ateliers d’éveil musicaux. Aussi, l’enfant a-t-il l’occasion d’écouter un ton isolé. Ici, l’enfant apprend à apprécier la qualité d’un son comme il écouterait le chant d’un oiseau à l’aide d’une perception fine et prolongée.

Faire sonner un ton autant de fois qu’on le souhaite et l’écouter est une expérience surprenante pour l’ enfant…comme pour l’adulte. Les clochettes Montessori permettent ainsi aux enfant de »goûter » la qualité d’un son comme on apprécie une saveur dont on suit tout le développement jusqu’à ce qu’elle s’éteigne.

Certains enfants ont du mal à ajuster leur voix au son entendu. Il est important de ne pas émettre de critique tout comme de leur dire que c’est faux. En répétant simplement l’exercice et en accompagnant le son de sa propre voix (adulte), l’enfant finira par trouver le ton. A chacun son rythme! L’essentiel est de savoir découvrir, écouter et apprécier.

PARTAGER :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *