L’haptonomie ou la « science de l’affectivité »

Comment nous avons découvert l’haptonomie

Pour la grossesse de notre premier enfant, nous avons pris conscience que ce temps d’attente et de préparation devait avoir sa raison d’être tant pour l’enfant que pour les parents. Nous avions aussi la conviction, toute naturelle, que le cheminement vers la naissance devaient nous impliquer tous les deux..ou plutôt tous les trois. Nous nous sommes donc mis à la recherche d’un accompagnement qui réponde à ces deux intuitions.

Parmi toutes les possibilités existantes, l’une d’entre elles nous a interpellé comme une évidence car elle semblait répondre parfaitement à notre problématique: il s’agit de l’haptonomie.

Grâce à une sage-femme d’expérience, nous avons découvert un mode d’accompagnement tout à fait naturel….qui ne laisse de côté aucune des parties intéressées à la grossesse et qui permet d’apprendre un vrai art de vivre la grossesse et l’accouchement….

Synopsis

Le mot haptonomie vient du grec haptein qui signifie le toucher, mais y compris dans le sens affectif d’unir ou de créer une relation et de nomos qui désigne la règle, la loi, la norme.

Cette discipline est inventée par Frans Veldman, chercheur néerlandais en Sciences de la Vie, après la seconde guerre mondiale qu’il nomme « Science de l’Affectivité », et qui est particulièrement développée dans le contexte des relations prénatales.

L’haptonomie s’intéresse ainsi aux mouvements du bébé in utero comme aux relations que les parents peuvent déjà développer avec l’enfant. Le premier apprentissage consiste à ressentir ces mouvements par un toucher adéquat. De ce geste naturel, Frans Veldmann a fait un véritable art du toucher. Il a montré qu’ainsi une véritable communication peut s’établir par le biais des mains qui touchent le ventre et le bébé in utero.

La particularité de l’haptonomie réside dans le fait qu’elle lie les deux parents au bébé d’une façon tout à fait intime… elle permet au père de jouer son rôle dès la grossesse et de ne pas être étranger aux premières étapes du développement de l’enfant… L’haptonomie permet de tisser un lien bien avant la naissance, de connaître déjà son bébé et de communiquer avec lui.

L’haptonomie est enfin une excellente préparation à l’accouchement. On a pu observer que, grâce à l’ambiance affective que diffuse ces gestes, les contractions sont moins nombreuses en raison du déclenchement des sécrétions hormonales d’endorphines (antalgique naturel) et de cortisol (hormone qui gère le stress). La maman se trouve ainsi en bonne condition pour permettre à l’enfant de venir au monde.

L’haptonomie vue du père

« Lors de la première séance, je fus assez surpris par ce qui était proposé. Cependant, je sentais l’envie d’apprendre à rentrer en relation avec l’enfant le plus tôt possible tout en me permettant de mieux comprendre le cheminement de ma femme pendant sa grossesse.
Une fois lancé dans la démarche, j’ai éprouvé beaucoup de joie à entrer en relation avec l’enfant et à développer la capacité d’accompagner cette petite vie toute neuve. J’ai été très surpris, les premières fois, de voir que l’enfant répondait à mon toucher, qu’il venait se blottir dans le creux d’une main posée sur le ventre de ma femme. Grâce à la sage-femme qui nous a accompagné j’ai pris conscience du rôle que je pouvais jouer. L’accouchement fut un moment extraordinaire car, là encore, j’ai pu accompagner ma femme et mon enfant dans cette merveilleuse séquence de mise au monde ».
PARTAGER :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *