Mozart pour éveiller nos enfants

Mozart est un génie de la musique. Mais, son génie a ceci de particulier qu’il est marqué par un certain esprit d’enfance. Sa musique n’a rien de la complexité mathématique d’un J.S Bach ou de l’intensité émotionnelle d’un Beethoven. Elle semble sortir tout droit du mystère de l’enfance avec ses rythmes si simples et ses harmoniques si belles. L’esprit et le charme que dégagent ses compositions nous conduisent à découvrir les secrets d’une joie simple, profonde et dénuée de tout artifice. Sa musique est stimulante. Elle exprime les mystères de la vie avec toute la candeur qu’on connaît aux enfants.


L’œuvre de Mozart a fait l’objet d’études scientifiques intéressantes. Les résultats de ces recherches, qui alimentent aujourd’hui les réflexions éducatives ou des domaines comme la musicothérapie, ont fait naître une expression désormais célèbre: « l’effet Mozart ». Il semble en effet que sa musique possède des vertus particulières pour accompagner le développement psychique des enfants. Je ne suis pas capable d’évaluer la pertinence de telles études. Mais, il me suffit de constater les effets aussi bien stimulants qu’apaisants  sur mes enfants des belles musiques pour trouver intéressantes toutes ces réflexions. Don Campbell dans son ouvrage sur le sujet résume en ces quelques points le fruit de ces études. Selon lui, l’effet Mozart ou plus généralement des grandes œuvres classiques permettent de:

  •  commencer à communiquer et développer des liens avec l’enfant avant sa naissance
  • stimuler la croissance du cerveau in utero et au cours de la petite enfance
  • influencer positivement ses perceptions affectives
  • lui procurer des structures soniques sur lesquelles il peut construire sa compréhension du monde physique
  • diminuer son degré de stress émotif ou de douleur physique
  • améliorer son développement moteur
  • améliorer ses compétences linguistiques, entres autres son vocabulaire, son expressivité et sa facilité de communiquer
  • développer son sens esthétique et ses capacités créatives
  • favoriser ses aptitudes sociales
  • améliorer ses apprentissages fondamentaux notamment dans les domaines de la lecture, de l’écriture, des mathématiques
  • renforcer son sentiment d’identité

 La musique recèle ainsi de précieux trésors pour aider au développement de la vie humaine. Les mélodies de Mozart, avec leur structure très organisée, contribuent à multiplier les connexions neuronales. Elles favorisent les capacités à se mouvoir, à réfléchir, et à ressentir la joie. Il n’est pas besoin d’être un musicien surdoué pour communiquer l’effet Mozart à ses enfants. Il suffit de chanter et chanter encore. Les enfants apprennent non avec des virtuoses de la technique mais avec ceux qui vivent la musique avec joie et passion.

A lire aussi: http://enterredenfance.com/index.php/2010/10/26/lenfant-et-la-musique/

PARTAGER :

4 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Aude

    C'est très intéressant, merci !
    Comme toi, je ne peux juger de la pertinence de ces études, mais je parviens à la même conclusion : les enfants sont incroyablement réceptifs à la musique, qu'ils vivent vraiment avec tout leur être.

    Les effets sont parfois surprenants et toujours intéressants. Par exemple, Emma peut se mettre à danser sur une musique très mélancolique, ou au contraire se calmer instantanément à l'écoute d'un air particulièrement joyeux !

    Je crois que nous gagnons tous beaucoup à considérer la musique comme un partenaire de vie. 🙂

  2. 2
    http://enterredenfance.blogspot.com/

    Ce matin, nous avons sorti la guitare au petit déjeuner pour célébrer une fête… Tout le monde s'y est mis…des grands-parents aux petits…magnifique…Comme tu le dis Aude, la musique est un excellent "partenaire de vie"!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *