Quelques activités du moment

Les puzzles sont depuis très longtemps une des activités phare de Grégoire. Après les puzzles munis d’un bouton de préhension, j’ai trouvé suite à  de nombreuses recherches sur le net, un set de puzzle intermédiaire entre les puzzles premiers âge et les puzzles avec 10 ou plus de pièces. Il faut dire qu’à ce niveau, sur le marché, il n’y a pas beaucoup de choix et le puzzle fait maison de cartes coupées en deux (voici le LIEN) ne présente une difficulté pour Grégoire…

Les puzzles de HABA (je n’ai pas trouvé l’équivalent en France…) sont très bien faits, il y a dans le set du puzzle plusieurs « niveaux » de difficulté: les puzzles ont de 2 à 6 pièces. Grégoire peut les faire en toute autonomie, il n’a pas besoin d’aide…A la fin, on peut associer des petites images aux puzzles: le lait va avec la vache, la corbeille de pommes avec le pommier etc…

L’histoire des puzzles continue avec deux puzzles de chez Ravensburger, avec 15 pièces chacun (motifs: pelleteuse et pompier… c’est bien un garçon notre fils, pas de doute!!), à faire dans un cadre avec les contours pré-estampés ou alors sur la table directement.
Au début, Grégoire avait encore du mal, mais vu le nombre de fois qu’il souhaite les faire dans la journée, il a une bonne pratique.  Aujourd’hui il sait les faire presque tout seul, soit dans le cadre, soit sur la table…
Ce qui est très amusant à voir c’est qu’il fait ces puzzles chaque fois différemment. On pourrait penser que comme il les fait très souvent, il les les réalise toujours de la même manière (en commençant au même endroit, même enchaînement etc..), et bien  non! C’est comme s’il cherchait toujours une nouvelle stratégie qui lui convienne et qui soit efficace…

A coté de cela, les plateaux de la vie quotidienne l’attirent toujours, en ce moment les transvasements d’eau avec une éponge fait partie de ses favoris.
Rien d’étonnant. Il s’agit de manipuler l’eau et rien que cela fascine toujours les enfants. Voir une éponge se remplir d’eau, voir comment l’eau est absorbée, presser une éponge pleine d’eau, écouter l’eau qui goutte dans le bol…Il y a plein de sensations à découvrir, à entendre, à voir, à sentir…
Si la science se résume essentiellement à l »expérimentation, je crois bien que nos petits sont des vrais scientifiques qui mettent tous leurs sens en éveil si on leur propose les activités adéquates. Il est beau de voir  un enfant juste regarder l’eau qui sort d’une éponge pressée… que se passe-t-il dans la tête du petit? Est-ce qu’il se pose des questions? Ou est-ce qu’il absorbe tout simplement? Je ne sais pas, mais la concentration qui accompagne chacun des gestes en dit long sur l’intérêt que l’enfant porte à ce type d’activité.

 
Bien souvent, le transvasement fini en de simples versés… Why not… Faire des versés avec des bols sans becs verseurs, ce n’est pas si simple… et si quelque chose déborde, et bien on prend l’éponge et on nettoie… Là encore, comme il est intéressant de voir que la tâche du nettoyage absorbe l’enfant. Il la fait comme un vrai travail.
Le tri des boutons est souvent une activité que les enfants aiment bien. Toucher des boutons différents, cela doit être intéressant…Grégoire (au moins pour le moment!) préfèrent les utiliser autrement…. Les boutons ne l’intéressent pas trop « en  mode trie », mais il aime bien les regarder, les toucher, les aligner, etc…Le tri de boutons viendra certainement plus tard!
Le petit malin a déjà trouvé une bonne combine pour accélérer les choses qu’il n’aime pas trop: il trie les premières sortes de boutons et pour la dernière, il la fait en « mode versé »…

Je pense que je parlerai encore souvent des blocs de cylindre, non seulement parce que je les trouve beaux, intelligents et que j’aime bien les faire aussi… mais parce qu’ils attirent aussi Grégoire irrésistiblement. 
Même s’il ne les sort pas tous les jours de lui-même, il aime bien les faire et depuis peu, son grand truc c’est de les faire « tous les 4″… Si j’essaye de lui en proposer juste deux, et bien il cherchera les autres…
Quand les blocs sont rangés sur l’escalier de rangement (qui a été fait par mon père, un grand merci!!), Grégoire s’amuse à interchanger les petits cylindres: il met le plus petit et mince dans le plus petit et haut… bien-sûr celui-ci tombe au fond et c’est à la maman de rechercher ce petit bout tout au fond…

Il y a quelques jours, le jeune oncle de Grégoire passait quelques jours chez nous et les deux se sont mis à des activités dès le petit matin.
 
Enfiler des perles et faire des colliers de 60cm de longueur les occupaient bien. Dominicus allait vite, bien plus vite que Grégoire… Une corde de 60cm est un peu longue pour les bras d’un garçon de deux ans…
Ils continuaient avec les puzzles, d’abord très concentrés, ensuite avec un certain relâchement…Il faut dire, qu’avec un Bretzel tout frais sorti de la boulangerie, l’esprit est moins porté à travailler qu’à goûter ce délice « alsaco-germanique. ».. Mais finalement on reste dans du sensoriel, donc tout va bien!

Lorsqu’ils étaient habillés, c’était le tour des blocs de cylindre (je vous avais dit que j’en parlerai souvent…). Tous les 4 à la fois! Ils étaient contents tous les deux, c’est une activité très bien à faire, même à plusieurs. Mon frère, qui est dans une école spécialisée, en Allemagne,  utilise aussi le matériel sensoriel  Montessori et se débrouille parfaitement bien avec les blocs… La concentration était à nouveau au rendez-vous…

PARTAGER :

1 Commentaire

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *