Montessori, Education Cosmique et Talent Reveal : ateliers et formations

Après le chat… des lapins

Je ne résiste pas aux animaux… et le reste de la famille non plus. Ayant déjà un chat depuis deux ans, nous avons longuement parlé chien, une conversation qui n’a pas aboutie. Trop tôt, pas assez de place ni dans la maison, ni dans la voiture… A voir dans quelques années!
Mais une opportunité nous a ramené un petit lapin… “Choco”. J’ai oublié à quel point ce petit animal peut être doux, affectif, drôle, amusant et être un vrai compagnon pour un enfant.
Grégoire a été ravi… il reste quelques règles à lui rappeler de temps en temps, mais dans l’ensemble il s’occupe plutôt pas mal de son lapin.

La découverte de “son” lapin avec l’aide de papa
Premiers câlins échangés

Et c’est parti! Grégoire prend “possession” de son lapin…
 
Comme Dieu a décidé “qu’il n’est pas bon que l’homme soit seul”, nous avons étendu le “concept” en adoptant un deuxième lapin (une lapine “Latté”). Il est en effet très beau de voir “la communauté” de lapins. A deux ils peuvent se lécher mutuellement leur poils, s’allonger l’un à coté de l’autre, se sentir moins seul. Même dans le grand jardin où ils peuvent courir en liberté, ils sont la plupart du temps l’un à coté de l’autre…
Après quelques semaines de vie sur le balcon, les lapins ont trouvé leur vrai clapier dans le jardin. Les deux garçons passent du temps devant à regarder, les nourrir…

 
 Enfin le pissenlit (que j’ai longtemps essayé de battre sans succès comme mauvaise herbe) a trouvé une utilité parfaite: nourrir les deux lapins!
 

 

Grégoire voulait suivre les deux lapins en sautant comme eux… mais il a vite découvert qu’aussi petits qu’ils soient, ils sont plus rapide que lui… il a donc abandonné les sauts de lapins pour courir…

Théophile est tout aussi attiré par les lapins que Grégoire. Il éclate de rire dès qu’il les voit!
Quoiqu’il soit très tôt pour un enfant de 3ans de s’occuper d’un animal, Grégoire le fait avec plaisir, même s’il n’est pas encore très régulier… mais leur Maman n’est pas du tout mécontente de pouvoir aussi s’occuper de petits lapins…