Montessori, Education Cosmique et Talent Reveal : ateliers et formations

L'Education Cosmique:
Accompagner les enfants de 6 à 12 ans

Maria Montessori a donné naissance au projet “Education cosmique” pour favoriser le continuum de développement de l’enfant depuis la naissance jusqu’à l’aube de l’âge adulte dans son interaction avec le monde. Ainsi, l’enfant peut se percevoir comme appartenant au monde, à un Tout.

De Alexander von Humboldt à Maria Montessori

Nous sommes en 1802 alors qu’Alexander von Humboldt tente d’escalader ce qui est le plus haut sommet connu de l’époque : le Chimborazo culminant à plus de 6000 mètres d’altitude. Parvenu au sommet en dépit des conditions exténuantes, Humboldt revient de son voyage avec une vision globale de la nature qui sera à l’origine de son oeuvre majeure : Cosmos. Pour lui “la nature est un réseau du vivant” où “tout est relié comme par des milliers de fils

Dans L’Invention de la Nature, ouvrage paru en 2017 aux éditions Noir sur Blanc, l’historienne Andrea Wulf, décrit ainsi la vision de Humboldt : “Il suffit de concevoir la nature comme un réseau, ou une toile, pour comprendre à quel point elle est vulnérable. C’est au lac de Valencia au Venezuela en 1800, en constatant les dommages causés par les plantations coloniales, que Humboldt parla le premier d’une influence néfaste des activités humaines sur le climat. La déforestation avait rendu la terre stérile, le niveau de l’eau baissait dans le lac et, avec la disparition de la végétation, les pluies torrentielles lessivaient les sols des montagnes environnantes.”

Son intuition, la vision globale de la nature où tout est relié au reste, se retrouve aujourd’hui au cœur de l’écologie contemporaine et dans les principes de base de l’éducation cosmique de Maria Montessori.

Qu’est-ce que l’Education Cosmique de Maria Montessori ?

L’Education cosmique est un concept que Maria Montessori a développé au cours de son long cheminement de pédagogue et d’observatrice privilégiée du monde des enfants.

Après avoir développé ses maisons d’enfants en Europe pour les 3 à 6 ans, Maria Montessori a voulu étendre ses recherches aux plus grands enfants. C’est lors de son séjour en Inde qu’elle a pu se consacrer au développement de l’éducation cosmique (pour les 6-12 ans). De ce séjour nous est parvenu son livre Eduquer le potentiel humain.

Maria Montessori a développé un concept global d’éducation qui questionne la position de l’homme dans le cosmos et dans la société, mobilise sa prise de conscience en faveur de la compréhension des interdépendances relationnelles, naturelles et culturelles ainsi que la responsabilité que chacun peut avoir afin de poursuivre l’aventure de la Vie.

Pour Maria Montessori, il est important que les enfants prennent conscience très tôt de leur position dans l’évolution au service de la terre, de la vie et de l’histoire humaine de sorte qu’ils puissent plus tard, en tant qu’adulte, assurer ce co-développement d’une façon qui soit à la fois créative et responsable. Un profond respect envers la Nature dans toutes ses dimensions ressort de son approche cosmique.

L’éducation cosmique a été développée pour les enfants de 6-12 ans : leur intelligence est alors mûre pour saisir le grand panorama du monde afin que progressivement ils puissent découvrir la place qu’ils souhaitent y occuper pour contribuer à son expansion. Ils portent un grand intérêt aux phénomènes collectifs et à la société humaine. Il est ainsi important de leur présenter toutes les grandes œuvres que les hommes ont accomplies pour qu’ils aient envie de devenir des membres actifs de la société.

Formations à l’Education Cosmique

Le centre de formation propose 3 formations pour les éducateurs, professionnels de l’enfance, professeurs et parents.

 L’Education Cosmique offre ainsi un terreau favorable pour que les générations actuelles retrouvent cette capacité d’observation attentive et patiente de la nature pour que chacun, à sa mesure, puisse contribuer à sauvegarder la nécessaire diversité de tous les « agents cosmiques » dont la cohérence et la cohésion assurent la pérennisation du vivant. En ce qui concerne les humains que nous sommes,  nous ne pouvons exister ni en en marge de la nature, ni du cosmos. L’histoire de l’évolution pourrait se continuer sans nous si nous perdions de vue que nous ne sommes que l’un des phénomènes du vivant. Ainsi l’Education Cosmique contribue à éclairer les origines de la biodiversité pour mieux faire appréhender aux enfants ses transformations, sa complexité et la fécondité de ses interactions.

Partagez cette page à votre réseau !