Comment l’AAD (Accouchement A Domicile) est venu à moi

Tout à commencé il y a déjà plusieurs années, avant toute grossesse, avant même d’y penser… J’ai toujours aimé plongé dans une atmosphère assez « nature »: de l’homéopathie mais pas d’antibiotiques, une nourriture biologique plutôt qu’industrielle, des objets en bois sans odeur de plastique etc…
Je me suis d’abord intéressée à l’homéopathie, aux médecines douces, à la question de l’environnement, de la nourriture biologique etc… d’un forum je suis tombée sur d’autres forums, des « forums natures » où l’on traite tous genres de sujets… c’est ainsi que j’ai pu voir qu’on y parlait de « grossesse au naturel », « d’accouchement physiologique » ou encore d’accouchement à domicile…domaine que j’ignorais complètement, puisque je n’avais jamais été concerné par le sujet…J’ai donc beaucoup lu (avant d’être « physiquement » concerné). Ces lectures m’ont été une vraie nourriture pour me construire, faire mes choix, et développer une opinion solide…

C’est donc avec les meilleurs attentes que je commençais ma première grossesse… Une grossesse qui se passait à merveille, sans problème. Nous avions choisi une préparation haptonomique, ce qui nous correspondait totalement. Pour la naissance, nous avons trouvé une petite clinique près de chez nous qui faisait des accouchements plutôt nature…
A l’époque nous aurions voulu vivre une naissance à domicile, mais je n’ai pas trouvé de sage-femme qui en faisait… ou alors c’était trop loin pour elles…Certainement, je n’étais pas encore prête pour cette aventure, sinon j’aurais mobilisé l’une ou l’autre avec ma détermination habituelle…

Pour cette grossesse, j’étais entouré par un gynécologue compétent et expérimenté, qui en plus était assez nature et respectait les femmes dans leurs choix. J’avais mon petit hôpital de province qui ne ressemblait pas à une « fabrique à bébé »…Je me croyais en mains sûres et je partais tout à fait convaincue de pouvoir y vivre la naissance naturelle dont je rêvais.
Arrivée là-bas la nuit de l’accouchement, j’étais assez sereine et heureuse d’avoir bien préparer ce grand moment. Mais, au fil des minutes, alors que tout semblait aller bien, la sage-femme de service commença à exercer une certaine pression…Elle voulait toujours me mettre soit une perfusion, poser une veine, appeler l’anesthésiste ou encore me dire de pousser…A la fin, comme ça n’allait pas assez vite à son goût (après 2heures30!!!), elle commença à nous inquiéter en disant que le bébé pourrait connaître des difficultés si cela durait encore trop ..En réalité, nous approchions les 6 heures du matin avec l’incontournable « changement d’équipe »…Il fallait donc boucler l’opération..Mon mari, heureusement, qui avait bien assimilé les messages préparatoires de notre sage-femme haptonomique, l’a ramené au calme … J’ai ainsi évité une épisiotomie et tout l’attirail de forceps et ventouses qui attendait sagement sur un plateau…
Pour ce premier accouchement, j’ai finalement accueilli notre ainé après 3h30 de travail, sans péridurale, sans épisiotomie… presque le rêve, s’il n’y avait pas eu une anesthésie générale après cela pour chercher quelques membranes qui n’étaient pas sorties entières…
Je n’ai pas gardé de trace négative de ce premier accouchement. Mais je commençais à mieux comprendre les femmes qui se battaient pour vivre un accouchement à domicile.
Arrive donc ma deuxième grossesse et, cette fois, comme ma petite clinique avait fermé ses portes, j’ai dû chercher une autre possibilité.
J’avais le choix entre un plateau technique et le fameux AAD… Après une réflexion renouvelée, je décidais de partir, accompagné de mon homme, à la recherche d’une sage femme, tous deux cette fois bien décidés à trouver la perle rare… J’ai contacté une sage-femme d’outre-Rhin (que j’avais aussi contacté pour ma première grossesse et qui avait refusé en raison de la distance). Elle est venue une fois chez moi pour expérimenter le trajet et a finalement accepté de m’accompagner pour cette nouvelle aventure… quelle immense chance j’avais!
En cette compatriote, j’ai trouvé une sage-femme hors normes, une amie, une maman, une femme qui comprend tout, qui a une réponse à toute question et qui inspire toute la confiance dont nous a besoin pour transmettre la vie…Mon homme était tout autant sous le charme!

Le jour « J », le 13 juillet dernier, tout est allé très vite. Nous avions préparé un bon dîner. Nous sommes ensuite partis faire notre ballade digestive avant d’aborder la nuit sans penser que la naissance était si proche. Vers 1 heure 30 du matin je me suis réveillé. J’ai rangé la cuisine avant de sentir les premières contractions. Mon mari, entendant du bruit dans la cuisine…et ne me trouvant pas dans le lit, m’ a rejoint….Et là, ….premières secousses sismiques..J’appelle la sage-femme…Elle me demande si elle doit venir…Je réponds d’abord que je ne sais pas, avant quelques secondes plus tard de l’inviter à venir à toute allure….ce qu’elle fit car, afin d’arriver finalement 10 minutes avant la naissance, elle réalisa quelques pointes de vitesse à bord de son Transporter tout équipé…Tout s’est passé en 2 heures….dans la tranquillité de notre petite maison. Notre ainé s’est réveillé vers 5heures 30 entendant quand même plus de bruit que d’habitude. Premier baiser donné sur le front un peu plus tard après avoir posé la fameuse question: « c’est quoi ça???… »
Ma sage-femme est restée toute la matinée. Elle est revenue chaque jour pendant une semaine. Je peux dire avoir vécu un bonheur simple…à l’état pur….
J’ai donc pu réaliser ce dont je rêvais … et après avoir vécu cela, je comprends vraiment les femmes qui ne veulent plus jamais accoucher en clinique…
Jamais je n’avais eu une telle qualité d’écoute et d’accompagnement. Maintenant, quand je vais chez un médecin, n’importe lequel, je ressors déprimée car j’ai l’impression de ne pas être entendu, ni comprise et que les réponses sont trop souvent standardisées et pas personnalisées…
Voilà comment est née ma passion de l’AAD… et si c’était à refaire, je le referais… surtout avec cette sage-femme…

Quelques liens:
Accoucher autrement
Accouchement à domicile
Accoucher à domicile
Forum AAD
Bébé nature, la naissance respectée

PARTAGER :

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Callista

    Je découvre votre blog et je vais le suivre avec attention. Je ne suis pas encore maman et je n'attends pas encore de bébé non plus. Cependant, comme vous il y a quelques années, je m'intéresse de prêt à tout ce qui est naturel (notamment en ce qui concerne les enfants entre autre parce que je suis professeur des écoles). Je m'intéresse aussi fortement à la pédagogie Montessori. Je sens que votre blog va beaucoup me plaire et m'apprendre de chose.
    Pour en revenir à cet article, votre expérience est très intéressante et votre second accouchement semble avoir été parfait. J'espère un jour pouvoir vivre quelque chose comme ça même si je ne sais pas encore si je me sentirai assez forte pour l'AAD.

  2. 2
    En Terre dEnfance

    Bienvenue!

    l'ADD est un cheminement. Son secret c'est la confiance en la vie. L'accouchement est devenu un acte médical. Le redécouvrir comme un acte essentiel de la vie, c'est ce qui crée le désir de le vivre le plus naturellement possible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *