De la pâte à modeler

La pâte à modeler n’est pas une activité qui fait partie des classiques « Montessori » mais je la trouve excellente pour faire travailler des enfants. Elle fait partie pour moi, des activités sensorielles et elle possède toutes les qualités qui vont avec (développement de la motricité, de la concentration et précision du geste etc).
Ce n’est pas très salissant (sauf peut-être quand on marche dessus dans un tapis….) et l’enfant adore mettre la main dans la pâte, la travailler comme il le veux, expérimenter et modeler selon ses capacités.
Le seul « hic », je trouve, c’est l’odeur des pâtes à modeler qu’on peut trouver dans le commerce… Ça sent fort et je ne sais pas ce qu’ils mettent dedans, mais une pâte à modeler faite maison ne sent rien du tout…
Je vous mets donc ici une recette pour une pâte à modeler faite maison trouvé sur le blog de Monpetitchat:

Ingrédients pour une pâte à modeler:
2 verres de farine
2 verres d’eau
2 verres de sel fin
1/2 verre de maïzena
2 cuillères à soupe d’huile
2 cuillères à soupe d’alun de potassium (en pharmacie)

Préparation:

Mettez tous les ingrédients dans une casserole et faites chauffer à feu doux en remuant régulièrement.
Quand la pâte est souple et malléable, coupez le feu et laissez refroidir la pâte.
Pétrissez-là ensuite.

Pour la coloration de la pâte, quelques gouttes de colorant alimentaires (qu’on trouve dans les rayons pâtisserie dans les supermarchés) suffissent.

La pâte se conserve pendant des mois au frigidaire bien emballé dans un sac plastique. 
Je range une petite quantité de pâte dans des petits pots dont Grégoire peut se servir. La pâte durcit si on la laisse à l’air (mais c’est le cas de toutes les pâtes achetées aussi!). Donc il faut bien ranger la pâte après utilisation.
Je crois qu’on peut rajouter quelques gouttes d’eau si jamais la pâte devient dure, mais je n’ai encore jamais teste.
Autre point important: les outils. Pareil, je n’aime pas les outils en plastique du commerce. Les presses qui font des spaghettis ou toute autre forme sont amusantes et les enfants aiment bien les manipuler, mais c’est assez fragile et je compte les jours avant qu’elles ne rendent l’âme définitivement.
Sur Absorbent Minds on trouve le coffret ci-contre, des outils en bois et de bonne qualité. J’ai trouvé un autre lien sur Amazon qui vend un coffret similaire (que j’avais vu après avoir acheté celui sur Absorbent Minds…)
Au début, on présente à l’enfant la pâte à modeler dans les trois couleurs primaires (rouge, bleu et jaune). Une fois qu’il a bien travaillé chacune séparément, on peut s’en servir pour lui apprendre les couleurs secondaires lorsqu’on mélange deux couleurs (rouge et bleu donnent violet, rouge et jaune donnent orange, bleu et jaune donnent vert).Cet apprentissage des couleurs se fait en parallèle avec la peinture.
Les enfants apprennent avec la pâte à modeler les effets de leur actions: ils transforment ainsi un morceau de pâte en boule et peuvent l’aplatir, faire d’un serpent un escargot, etc….
Le fait que les enfants puissent librement mettre leur main dans la pâte, se « salir » (même si cela reste très léger), c’est un vrai plaisir pour eux, de sentir avec leurs mains la pâte se modifier et leur créativité peut être ainsi stimulée… C’est bien en parce que la main est « active » que les idées créatives peuvent finalement survenir…

Grégoire aime énormément travailler avec la pâte à modeler. Il y a des jours où il ne fait que ça, ensuite il la délaisse pour autre chose pour y revenir quelques jours après.
Pour l’instant il n’est pas encore un grand « modeleur », mais il y trouve un grand intérêt: pétrir la pâte, lui donner des formes diverses, faire des simples rouleaux, les couper en petits morceaux,  appliquer des motifs différents à la pâte grâce aux marteaux, étaler la pâte avec les rouleaux différents… Tout cela le stimule beaucoup!
Une séance de pâte à modeler est aussi un moment de complicité, de rigolade et de détente. Si parfois il travaille seul, il aime de temps en temps qu’on modèle avec lui…
PARTAGER :

4 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Lapetiteecoledelina

    Pour colorer la pâte, on peut aussi utiliser les épices. Pour un rendu marron rouge on ajoute du paprika et du coup ça sent bon. On peut utiliser le curry, la cannelle etc… On a exprimenté à une des ludothèques où on se rend chaque semaine et c'est sympa je trouve.

  2. 3
    MéL

    Grégoire a l'air de prendre beaucoup de plaisir et semble très appliqué à couper son boudin de pâte ;-D Ah les joies de la pâte à modeler !!!

    Je trouve ce coffret en bois très intéressant, je ne le connaissais pas. ça change des outils en plastique qui effectivement ont vite à rendre l'âme ! Merci pour ce partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *