Devenir un homme au XXIème siècle!

Comme Grégoire a la chance d’avoir sa maman tous les jours avec lui, les occasions de participer au « ménage » sont multiples… Voici un petit pêle-mêle des dernières semaines.

Faire de la cuisine ou regarder faire… Grégoire aime beaucoup, surtout, s’il peut prêter main forte. J’ai toujours un peu peur de le laisser approcher du « feu », mais parfois je le lui accorde, sous grande attention et lorsqu’il n’y a qu’une seule plaque allumée..Comme ça il peut faire « lui-même » ses pâtes…
Grégoire fait très attention au « chaud » et il aime mélanger les pâtes salées par ses soins…
Je vous accorde que laisser un jeune enfant s’approcher du « feu » est un risque et je sais que beaucoup de parents ne le feraient pas. L’important, c’est de connaître les capacités de son enfant.
Avec le temps de l’Avent, les noix ont fait irruption de nos placards. Grégoire les aime bien (qu’est-ce qu’il n’aime pas d’ailleurs??!). Quand on veut les lui ouvrir, on entend sa petite voix « Non, pas ça! Moi, moi! »
C’est ainsi que Grégoire a découvert qu’il est difficile d’ouvrir une noix… Grégoire ne s’en fait pas, il garde sa bonne humeur!
Le linge fait partie de la vie quotidienne de Grégoire depuis de longs mois . Si au début il se contentait de me regarder remplir et vider le lave linge et de le voir tourner, il participe depuis un bon moment à tout cela…. 
Parfois je le trouve dans la salle de bain à remplir la machine avec tout ce qu’il peut trouver comme vêtements qui trainent… Un jour, il a même mis tous nos brosses à dents dedans…
Why not… chacun sa méthode pour rendre une brosse à dent à son état neuf…
Qui dit linge dit également éteindre le linge… Grégoire ne fait (presque) jamais les choses à moitié et met un point d’honneur à d’aider maman à éteindre le linge… Le panier à moitié vide, il m’interdit même de continuer… « moi, moi, moi » en disent long sur sa volonté de vouloir faire seul…
En maman d’esprit montessorien, je le laisse faire, en sachant qu’il mettra encore deux ou trois vêtements ou couches sur l’étendoir et qu’ensuite il s’arrêtera… Il faut tout une technique subtile pour éteindre ensuite le reste du linge sans qu’il s’en aperçoive, parce que dès qu’il me voit prendre un linge, il s’approche et continue à tue-tête « moi, moi, moi » et ne veut pas que j’accroche quoique ce soit…
Sacrée tête blonde!!
 
Voilà une « machine » très intéressante et tout à fait inoffensive: l’essoreuse de la salade… Dès que je commence à sortir la salade, Grégoire m’apporte l’essoreuse et se met tout de suite au travail… L’outil est tellement fascinant qu’il ignore souvent de la salade … L’essentiel c’est que ca tourne quand il tourne la roue et qu’il puisse regarder comment le panier fait ses tours à l’intérieur… passionnant, n’est-ce pas? Grégoire est certain que vous n’avez pas encore pris le temps d’observer ce petit outil tout à fait anodin afin d’y trouver votre plaisir du moment??
Un jour, il a cassé une boule du sapin alors qu’il galopait à travers le salon… Sans lui dire quoique ce soit, Grégoire a cherché de lui-même son petit balai pour essayer de ramasser tout cela.
Balayer reste un acte difficile pour notre petit bonhomme, il n’a pas encore le bon geste… (ou alors peut-être bien que la maman ne lui a pas encore montré comment balayer… mais ça c’est un autre sujet!). Cependant, il veut le faire tout de même.
S’il balaie à une main, il devra néanmoins utiliser les deux lorsqu’il interviendra avec la petite balayette… Mais il a le temps d’apprendre encore tout cela…
Pour l’instant, je suis déjà heureuse de pourvoir constater qu’il a le bon geste dans un tel cas de figure: chercher le balai. Le reste n’est plus qu’une question de temps…pour devenir un jour un homme du XXIème siècle!
PARTAGER :

6 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    laetitia

    Je vois que ton loulou a les mêmes occupation que mon fils et les mêmes réactions.
    Comme pour le linge, il étend s'en va et si je continue il revient en disant MOI, MOI.
    Et l'essoreuse à salade, chez nousc'ets une grande histoire d'amour, il adore la faire tourner. Et comme pour ton fils l'histoire de touiller les pâtes, comme toi je le laisse le faire avec une grande attention, car c'est chaud mais il le sait.
    Nous sommes heureuses de pouvoir partager ceci avec nos amours!

  2. 2
    Lapetiteecoledelina

    Ah !!! je vois que le casse noix a une place de choix chez vous aussi ! Casser noix et noisettes est une grande occupation ici. C'est difficile c'est vrai, avec les deux mains, parfois, elles cassent et là c'est l'euphorie.C'est intéressant et amusant de voir les mêmes occupations des enfants du même âge, les mêmes envies, le besoin de faire par soi-même.

  3. 3
    Charlie

    Même programme pour mes loulous ici aussi !!!
    Et pour le " feu " des plaques, je pense qu'ils risquent moins de se brûler si justement nous les accompagnons dans cette découverte en sécurisant le terrain au maximum bien entendu.

  4. 5
    Libellule

    Oui, je pense moi aussi qu'il est beaucoup moins dangereux d'accompagner un enfant qui cuisine en lui montrant et expliquant les dangers plutôt que de lui interdire l'accès à la cuisine comme on l'entend préconiser parfois.
    Quant à l'essoreuse, j'ai des souvenirs personnels d'y avoir passé des moments très longs, même beaucoup plus grande!
    Par contre, il y a une chose que je ne laisserais pas faire à mes filles: c'est ramasser du verre cassé en chaussettes. Au cas où ça arrive, c'est dégagement immédiat du terrain et on ne revient qu'en chaussons. Un éclat de verre peut facilement se planter dans le pied à travers la chaussette, passer inaperçu pendant plusieurs jours et provoquer des blessures importantes.

  5. 6
    En Terre dEnfance

    Pour le verre cassé je fais de même. Évacuation immédiate. On met les équipements de sécurité (chaussures).
    Les boules de sapin, elles, sont beaucoup moins agressives…sauf pour celui qui les porteraient à sa bouche.

    C'est effectivement intéressant de voir que certaines activités "pratiques" suscitent aux 4 coins de la France (et du monde certainement) le même enthousiasme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *