Le portage

Histoire de notre découverte :
Pendant ma grossesse, j’ai passé beaucoup de temps à chercher de l’information sur tout ce qui peut contribuer à offrir un bien-être naturel à l’enfant. J’avais en tête beaucoup d’images de maman portant leur enfant dans des pays moins industrialisées que les nôtres. J’ai découvert, qu’en Europe, le portage connaît un regain d’intérêt. A travers quelques lectures simples et convaincantes, j’ai laissé naître en moi le désir de porter en écharpe un enfant. Je me suis alors intéressé aux différents types d’écharpes. Les qualités sont très variables. J’ai entraîné mon homme à un cours de portage. Et nous avons appris ensemble les « nœuds » de base pour nouer l’écharpe. Nous avons dès après la naissance porté notre enfant en écharpe dans de nombreuses situations…
Synopsis :
Le portage est une pratique vielle comme le monde qui fut abandonnée à l’ère industrielle dans les pays occidentaux. C’est depuis les années 70 que l’on assiste au retour du portage dans les pays industrialisés. A travers le monde, on peut estimer que 2/3 des enfants sont portés. Les moyens utilisés diffèrent d’une culture à l’autre (paniers d’osier, écharpes, hamacs portatifs, etc) mais l’idée reste la même. Il s’agit de répondre notamment aux besoins tactiles de l’enfant.
En effet, le toucher est le sens le plus actif chez le nourrisson, celui qui lui permet de rentrer en contact et d’apprendre. C’est par le toucher que s’établit la relation fondamentale entre la mère et l’enfant. Le portage permet de poursuivre le développement d’une communication fondée sur le toucher. En maintenant l’enfant au contact de sa mère, celui-ci demeure dans une ambiance sécurisante et relaxante qui favorise notamment le sommeil de l’enfant. Le portage a aussi des effets positifs sur le développement global de l’enfant. Associé fréquemment aux activités domestiques et familiales, l’enfant se trouve dans une position favorable pour développer le sens de l’observation et de l’imitation. Il peut observer non seulement l’environnement dans lequel évolue ses parents mais aussi tous leurs gestes au fil de leurs activités.
Pour les parents, le portage présente aussi un certains nombre de bienfaits. Il permet à la maman de retrouver plus rapidement son tonus musculaire après la naissance. L’allaitement peut aussi se faire facilement. Les activités quotidiennes peuvent être assurées tout en berçant le nouveau-né dans un climat affectif qui lui est profitable. Il peut se pratiquer en « tout terrain », lors d’une promenade en montagne, d’un bain de foule citadin ou lors de la visite d’un musée. Il offre ainsi un vrai surcroît de liberté et de santé physique.
Qu’en dit le père ?
« L’idée de pouvoir établir un contact plus intense avec l’enfant me plut dès que ma femme m’expliqua les bienfaits du portage. Je n’imaginais pas néanmoins avant la naissance à quel point je deviendrai fan de la belle écharpe jaune. Quelques jours après la naissance, nous faisions nos premières ballades familiales à travers les vignes. Je sentais à quel point le portage me permettait d’établir une belle communication avec l’enfant. Je fus étonné de voir qu’il pouvait faire une vraie sieste pendant que nous foulions les chemins de terre plus ou moins accidentés. Petit à petit je devins presque un peu hostile au transport en « poussette » que je jugeais de plus en plus inadapté. Pas une promenade à la campagne ou en ville sans que je ne profite de ce moment pour porter. Un vrai moment de joie et de bonne humeur communicative. Je me souviendrai toujours d’un marché de noël sous un froid vigoureux. Ma femme avait confectionné un poncho de portage « grand froid » qui a fait littéralement sensation. De ce manteau adapté émergeait une petite tête regardant tous azimuts la foule et toute l’ambiance prodiguée par ce marché. Ma femme et nos amis marchaient derrière nous pour regarder le visage souvent surpris, souriant et quasi émerveillé des gens qui se retournaient pour profiter de ce spectacle insolite…Attention aux flashs, visiblement l’écharpe de portage suscite des vocations de photographes…
Alors que dire d’autre, sinon que pour rien au monde je n’aurai voulu passer à côté de ces petits bonheurs »….
Quelques liens qui vous informent et vous expliquent entre autres des techniques de nœuds:

Porter son enfant

Porter son bébé en écharpe

Je porte mon bébé
PARTAGER :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *