Les contastes géographiques

La semaine dernière j’ai fait avec les enfants les contrastes géographiques, appelés aussi formations géographiques ou encore formes de la terre et de l’eau.
Cette présentation s’adresse aux enfants à partir de 4ans environ. Le travail avec les cartes concerne bien-sûr des enfants qui savent lire et peut être continué et approfondi jusqu’en fin de primaire, voir le collège.
Une bonne introduction de Florence est ICI. Elle explique bien comment l’enfant arrive aux contrastes géographiques (les planches rugueuses par le biais du globe rugueux) aux formes géographiques en 3D (les bacs avec de l’argile et de l’eau) qui montrent à l’enfant concrètement ce que cela veut dire.
Le matériel se compose de 10 planches rugueuses qui représentent les différentes formes (avec le contraste du papier de verre et de la surface lisse, comme pour les lettres rugueuses). Pour commencer les formes avec l’enfant, on peut n’en utiliser que 2, 3 ou 4 selon son âge et son savoir.
Il faut également 10 plats en verre ou plastique. Selon le conseil de Libellule, j’ai aussi opté pour les dessous de pots de fleurs. C’est bon marché et facilement trouvable dans les jardineries. Vous pouvez aussi utiliser des grands bacs en plastique comme chez les Petits Pois. Une autre idée chez L’écol’logis.
Pour créer les formes, il faut un bloc d’argile (1kg suffit), des petits bateaux, des branches de sapin pour symboliser les arbres, des maisons, personnages ou tout autre objet qui symbolise la terre et l’eau. Un broc d’eau coloré bleue est également nécessaire, ainsi qu’un couteau et un rouleau à pâtisserie.
La présentation des formes géographiques peut suivre plus ou moins ce déroulement:
On prend le globe rugueux et on répète à l’enfant le vocabulaire terre et eau qu’on lui fait toucher. On sort les planches rugueuses et on les fait toucher à l’enfant en insistant sur le vocabulaire terre et eau.
On dit à l’enfant qu’on va faire aujourd’hui la mer avec de l’eau (on lui montre le broc d’eau) et la terre avec de l’argile (on lui montre la bloc d’argile ou terre). Et pour que l’eau ne s’écoule pas partout, on va utiliser des bacs.
On découpe une partie de l’argile et on l’étale à la taille du bac. On a le choix entre mettre l’argile dans une bac et découper dans le bac ou le laisser sur la table, découper sur la table et mettre les deux formes dans leur bac. On prend une photocopie découpée de la forme et on la pose et l’enfant pourra la découper avec un couteau dans l’argile en suivant le tracé du papier. On pose les formes dans deux bacs différents et on les nomme.
L’enfant peut mettre maintenant des objets miniatures ainsi que la végétation. Si l’enfant écrit déjà, il peut écrire sur un morceau de papier le nom des formes et le mettre sur un pic qu’on plante comme un drapeau dans la terre.
On continue ensuite avec la deuxième paire de formes.
Le travail de l’enfant:
Après, on peut faire une leçon en 3 temps sur les formes apprises. L’enfant pourra aussi faire la mise en paire des formes avec les planches rugueuses et les bacs.
Les enfants plus grands pourront aussi travailler avec les cartes de nomenclature des contrastes en dessin et en photo (voir les fichiers en téléchargement ci-dessous).
Si l’enfant lit déjà des phrases, la mise en paire se fait avec le contraste et la définition de la forme avec le mot ou avec le contraste. Voir pour cela l’explication de Florence sur la définition et l’étymologie.
Un travail libre de l’enfant est également possible. Ou encore un coloriage des formes, découpage… (voir fichier en téléchargement ci-dessous).
L’enfant pourra aussi chercher les différentes formes sur le globe rugueux ou encore sur une carte, un puzzle, une planisphère…
Pour aller plus loin: on peut créer des pochettes de continents avec les différentes formes en photo et leur nom, ou encore des pochettes par forme avec des exemples des différents continents.
L’enfant motivé et plus âgé peut aussi dessiner les formes sur des feuilles qu’on relie après en petit carnet. Il peut y mettre le nom, la définition des formes et il peut aussi lister le nom de ces formes sur les différents continents (Golfe du Mexique, péninsule d’Italie…)

J’ai pris le temps de créer plusieurs fichiers différents pour le travail de l’enfant.

Vous pouvez les télécharger ici.

 

 
 
 
 
 
Annotation: ces fichiers ont été réalisé par mes soins. J’ai les droits d’auteur sur ces fichiers. 
Les photos ont été prises sur internet et sont libres de droit pour la réutilisation et/ou modification sans but commercial.
Si vous souhaitez mettre en lien ces documents, merci de mettre la source. Pour toute utilisation autre que l’usage personnel et pour toute modification, je vous remercie de prendre contact avec moi.
PARTAGER :

9 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 2
    Clotilde

    Merci du partage… j'étais sur le point du m'y mettre, ça va bien m'aider !
    Juste une question : une fois les formes avec l'argile réalisées, qu'en faîtes-vous ? on ré-utilise l'argile ? on laisse exposé ? Merci !

  2. 4
    En Terre dEnfance

    Alors, j'ai laissé les formes en place pendant quelques jours. L'argile a un peu absorbé l'eau et à certains endroits elle a durci un peu. Ensuite j'ai enlevé tout l'argile et je l'ai mis ensemble dans un seau. J'ai ajouté un peu d'eau et malaxé. J'ai laissé une nuit et s'il le faut, on peut rajouter encore un peu d'eau si c'est encore un peu dur. Mais on peut tout à fait réutiliser l'argile. Pour la conserver, il faut la mettre dans un plastique le plus hermétiquement possible… Si ca durcit, un peu d'eau et c'est reparti.

    Je ne vous raconte pas ce que me garçons ont fait avec l'argile qui attendait dans un seau d'eau dans la salle de bain… ils l'ont jeté dans toute la pièce. J'avais des morceaux d'argile au plafond, aux murs, sur les vêtements, partout. J'ai mis des heures à nettoyer la salle de bain… donc conseil: ne surtout pas laisser à la portée des enfants…

  3. 6
    Anonyme

    Bonjour,
    Je suis super contente d'avoir trouvé votre site. Seriez vous d'accord pour m'envoyer vos cartes de nomenclatures avec définition sans la partie en latin svp?
    Et comment faites vous pour faire un dépliant? vous avez plastifié vos cartes avec un plastifieuse ou avec un rouleau de plastique pour couvrir les livres?
    Merci beaucoup pour votre partage!

  4. 9
    mouni

    bonjour
    super travail vous êtes courageuse. Je vous félicite
    Et encore merci de proposer ces documents gratuitement c’est un gain de temps pour moi et d’argent. Encore merci.
    Je voulais savoir comment vous avez fait pour faire comme un petit livret pour les définitions des contrastes.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *