Quand tout devient intéressant…

Le dernier message racontait l’anniversaire de Grégoire…Quelques jours plus tard ce fut autour de son petit frère. Voilà l’occasion de parler un peu de ce petit bonhomme…

Théophile a eu un an le 13 juillet! Un an qu’il est parmi nous, un an d’amour, de tendresse, de nuits plus ou moins calmes, de rires, le tout semé d’échanges fraternels entre deux garçons qui se découvrent jour après jour…
Je n’ai pas encore beaucoup parlé de ce petit bonhomme… mais je dois le faire maintenant… car il nous étonne tous les jours, il fait des progrès fous d’un mois sur l’autre, et sa personnalité prend des contours toujours plus précis.

Il dit « Mama » et aussi « Papa » depuis peu. Il fait plein de blablabla et s’affirme déjà avec une volonté intéressante…
La mobilité de ce petit bonhomme a littéralement explosé. Il commençait tout juste à marcher à quatre pattes il y a deux mois environ, et depuis il se met debout, marche le long du canapé, monte les escaliers, les descend…Il a déjà un profil de bon grimpeur: agile de ses mains il s’assure de ses prises avant d’aller toujours plus haut. Les premiers pas sont tout proches…

S’il ne touchait encore à rien il y a deux semaines, il a trouvé le plaisir de mélanger les plateaux de son grand frère, de sortir les puzzles animaliers pour mettre les petites pièces dans une tirelire à bouchons (pour retrouver la petite queue du poisson, j’ai mis des heures avant d’avoir l’idée de la chercher dans la tirelire…), il est attiré par les blocs de cylindre, surtout par les tout petits cylindres qu’il met systématiquement dans la bouche…Bref, il est passé en mode explorateur et ne se refuse aucune aventure.

Mais le plus intéressant, c’est quand même son frère, surtout ce que fait son grand frère. Si le grand joue avec les voitures, Théophile est comme « magnétisé » par celles-ci, et rien, mais rien ne peut l’arrêter. Toute distraction qui marche en temps normal échoue. A ce moment là, ses yeux en disent long… et direction le grand frère pour l' »embêter » à nouveau…
S’il y a plein de légos dans la chambre par terre, Théophile s’approche bien-sûr de la petite lignée que Grégoire s’est faite en guise d’autoroute… pour la détruire… Grégoire découvre petit à petit que Théophile aime apprendre à ses côtés…Il est donc de moins en moins frustré lorsque l’ouragan Théophile fait son œuvre…et trouve une joie certaine à voir son petit frère enfiler ses pas dans les siens.

Il est toujours sur les traces de son grand frère… un exemple qui semble le faire avancer plus vite que son
ainé… Il comprend tout, il manifeste son mécontentement par un balancement de tête précis, pointe du doigt tous les objets intéressants, et grimpe partout. Vraiment partout. Les escalier, les fauteuils, les lits, tout ce qui peut être monté, il le monte… même les grands escabeaux en magasins de bricolage (réservés uniquement aux vendeurs…), le petit toboggan de la maison… C’est un petit gars en mouvement qui ne cesse de bouger… les séances de saut sur le lit des parents ou sur le canapé se font désormais à deux… le petit excelle la-dedans, comme son grand frère.

PARTAGER :

1 Commentaire

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Laetitia

    Je le même à la maison mais en fille. Elle a eu 1 an fin juin, et marche depuis mi aout, et elle grimpe absolument par tout on la retrouvé en haut de l'escabeau dans le garage… Et surtout veut toujours faire ce que son frère fait mais surtout détruire, et là pas facile à gérer, tout de même mais petit à petit les choses vont se mettre en place.
    J'aime la période des un an, c'est la découverte de leur monde à fond et je suis toujours autant fascinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *