Une séance d’haptonomie : comment ça marche?

Le père désire entrer en contact avec le bébé pendant la grossesse. Il ne peut le faire que par l’intermédiaire de la maman. Mais comment entrer en contact avec ce bébé qui se développe et le toucher à travers les membranes protectrices du ventre de la maman?

Pour cela, il faut laisser de côtés nos bons vieux réflexes rationnels et nous ouvrir à l’art du toucher afin d’entrer au contact du bébé par une modification de l’état physiologique et psychologique de la maman… Oublions donc le cortex et recourons aux sensations du toucher…

Cela est primordial pour pouvoir pratiquer véritablement l’haptonomie. Il s’agit d’une science qui se déploie par un toucher délicat, beaucoup plus qu’on a l’habitude de le faire en temps normal…

Nous avons l’habitude du toucher au quotidien. Mais celui-ci demeure souvent inconscient pris qu’il ‘est dans la répétition des nos actes les plus fréquents. Pour saisir la singularité de ce toucher haptonomique, il faut garder à l’esprit que tout passe principalement par les émotions, les affects et le ressenti de la maman. Il s’agit d’abord d’offrir à la maman une ambiance détendante qui permette au père et l’enfant de rentrer en contact.

C’est en-effet le bien-être que procure le père à la mère qui permet au bébé de « savoir » qu’il y a quelqu’un d’extérieur à la maman qui lui fait du bien, qui la détend et qui par conséquent participe aussi à son bien-être…

Comment faire alors en sorte que la maman soit dans un état propice à l’haptonomie?

Tout d’abord, nous allons utiliser des images positives pour évoquer les parties du corps qui portent le bébé. Nous n’allons plus parler d’utérus, mais nous évoquerons plutôt le « giron » de la maman, ce giron qui accueille, qui berce et qui est chaleureux. Et, l’ensemble du bas-ventre, nous l’appellerons « le berceau » pour ne pas perdre du vue l’ambiance accueillante qui doit entourer ce bébé.
Il est important que la maman soit bien installée et que le papa ait facilement accès au ventre sans être lui aussi dans une position inconfortable…

Le « toucher haptonomique »

Le papa va alors commencer à poser une main sur la hanche de la maman pour entourer son berceau. Une main, très légère et délicate, posée non abruptement mais tout doucement. Ensuite, il fait « atterrir » l’autre main de l’autre coté de la hanche. Il garde ainsi ses deux mains autour du berceau, autour de la « base » de la maman pour l’inviter ainsi à descendre en elle tout en prenant contact avec le bébé. Les mains du papa doivent être légères, mais appuyées tout de même. Il faut éviter toute sensation de « main creuse » en appliquant la paume qui en est la partie la plus douce de la main.

Lorsque la maman se sent bien et détendue, le bébé ressent cela aussi. Il perçoit alors l’action de cette personne extérieure à sa maman qui leur procure ce bien-être. Une fois ancrée sur cette base « émotionnelle », on peut donc commencer à chercher le contact avec le bébé.
La maman se sentant détendue et « en sécurité » peut alors inviter le papa à mettre une main sur le giron (sans lâcher l’autre main), aussi délicatement que possible en restant plutôt sur le côté du ventre, sans quoi, en terme de sensation, cela reviendrait un peu à mettre la main en plein milieu du visage de quelqu’un… Une fois cette main posée, il peut mettre sa deuxième main sur l’autre rive du giron.
Restons un peu dans cette position quelques instants avant de poursuivre le voyage. Profitons-en pour ressentir ce que procure ce toucher du papa à la maman. Faisons partager à notre compagnon ce que nous ressentons, ce qui nous traverse la tête… il est tellement important pour un père de savoir que par un simple toucher il peut faire autant de bien à la personne qu’il aime… L’entendre vaut mieux que simplement le « supposer »…. Partageons alors simplement nos émotions profondes du moment.
Après ces quelques instants, le papa peut « bercer » légèrement le bébé et la maman. Mais cela se fait, comme vous pouvez vous en douter, avec une délicatesse extrême… C’est là que la main experte de la praticienne s’avère incontournable pour apprendre ce toucher subtil et délicat. Les bons gestes assurent les bonnes émotions…
Le bercement est alors un mouvement des mains du papa qui exercent une légère pression de chaque coté du giron. Ce mouvement doit être presque invisible aux yeux, mais suffisamment appuyée pour que la maman ressente quelque chose. Et pour cela, il est important d’exercer la pression vers la colonne vertébrale de la maman. Cela évite de juste de « bercer « la peau…
Le bercement est utilisé depuis la nuit des temps pour calmer un bébé, pour le détendre, pour favoriser cet état paisible qui précède notamment le sommeil… Dans notre cas, le bercement ne doit pas mener à l’endormissement, mais il est là pour détendre, calmer, et manifester l’affection à la maman et au bébé… Lors de l’accouchement, ce bercement peut procurer du bien-être à la maman entre les contractions et peut l’aider à se relâcher afin de reprendre des forces avant la vague suivante.
Après le bercement, le papa peut faire des appels au bébé pour l’inviter à venir dans sa main. Cela ce fait par des petits « coups » (mais toujours en toute délicatesse !!) avec une toute légère pression de la paume vers le giron. La paume de la main retire lentement la pression et s’éloigne un peu du giron pour former un petit creux (comme quand on tient une pomme dans sa main) qui laisse la place au bébé, qui peut y venir s’y blottir s’il le veut.
A cet appel, il répondra…ou non…Ne vous inquiétez pas ! Le bébé dort peut être …ou il veut tout simplement être tranquille ou encore écouter la voix des parents … Il ne faut rien forcer… surtout avec un être si petit, qui ne peut encore faire entendre sa voix … Apprenons déjà à le respecter et attendons un autre moment pour « communiquer » avec lui.
Si le bébé répond et se blottit dans votre paume, vous pouvez rester un petit moment ainsi pour profiter de cette sensation si forte avant de déplacer votre main pour refaire à nouveau un appel au bébé et l’inviter dans cet « ailleurs » chaleureux que vous lui offrez… Au fur et à mesure des exercices et des moments consacrés à l’haptonomie, vous serez probablement étonnés de voir avec quelle confiance déjà ce petit être s’abandonne à vos mains…
Vous pouvez continuer ainsi autant de temps que vous le voulez, à condition que tout le monde se sente bien. Il y aura des jours où la « séance » ne durera que quelques minutes et d’autres où vous souhaiterez poursuivre un long moment. Veillez cependant à ne faire une séance haptonomique qu’une seule fois par jour afin de ne pas surstimuler le bébé …
Gardez en tête que l’haptonomie se base sur les émotions de la maman. Cet état de sérénité demande un peu de temps avant d’être ressenti. Faites donc en sorte de ne pas être dérangés par d’autres enfants…
L’haptonomie peut aussi aider la maman à déplacer le bébé lorsqu’il appuie trop sur l’estomac par exemple. Invitez alors le bébé à descendre dans le berceau (ou à remonter un peu, selon vos ressentis) pour que vous soyez bien. La maman peut faire cela à tout moment de la journée quand elle en sent le besoin.
Pour finir une séance haptonomique, on dit un « au revoir » au bébé et à la maman…qui ne peuvent quitter cet état de bien-être sans une transition adaptée. Il convient alors de faire un petit appel au bébé comme on le fait pour entrer en contact avec lui, à l’aide d’une petite pression redoublée donnée par la paume. Ensuite, on pose une main puis l’autre sur le berceau de la maman en faisant la même chose : quelques petits « au-revoir » avec la paume de la main avant de les retirer doucement.
Une fois la séance achevée, le papa doit s’abstenir de revenir vers le bébé, même s’il bouge après énormément… Il faut que ca soit clair pour le bébé. C’est ainsi que commence à s’établir un premier niveau de confiance envers ses parents. Il sait que c’est fini, mais il sait aussi que cela reviendra…D’où l’importance d’une certaine régularité. Il acquiert de la sécurité, de la confiance et il sera ainsi de plus en plus réceptif au fil de ces rencontres…

Pour plus d’informations:

Je vous laisse découvrir un blog qui décrit tout cela, sur lequel vous pouvez regarder des vidéos, trouver les informations etc… absolument à voir: Le Blog de l’haptonomie

PARTAGER :

1 Commentaire

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *