Montessori, Education Cosmique et Talent Reveal : ateliers et formations

Ada, au revoir…

A chacun ses petites astuces pour respecter l’enfant et son développement. Nous avons découvert un moyen fort simple pour nous assurer que notre enfant n’était pas brusqué lors d’un changement d’activité.

Lorsque notre ainé a achevé une activité il dit tout naturellement Ada (au revoir en français), signifiant ainsi qu’il va de lui-même passer à autre chose en la « saluant » avant de la quitter. Quel respect !…Ainsi lorsqu’il quitte le piano pour monter se coucher, il lui dit « Ada ». Il agit de même avant de laisser sa petite chatte plus tranquille, lorsqu’il passe d’un jeu au dîner familial, etc. Bref pas une activité ne manque d’être saluée par cette petite main bienveillante avant d’être quittée jusqu’aux prochaines retrouvailles..

Il n’est pas toujours évident de respecter parfaitement le rythme naturel de l’enfant lorsque nous l’invitons à achever une activité pour passer à une autre. Aussi, pour nous assurer que lui-même est au bout de son activité et qu’il peut pleinement s’orienter vers une autre ,nous lui laissons le temps de dire « Ada ». Nous sommes alors certains de respecter son rythme lors des transitions tout au long de la journée.

Nous pouvons observer que la plupart du temps cet « Ada » lui permet d’aborder la prochaine étape de lui-même aussi bien pour aller s’activer dans le jardin que pour rejoindre son lit après un bon brossage de dents.

Nous lui laissons ainsi la capacité de répondre à ses propres besoins. Un enfant fatigué aspire naturellement à se reposer. Mais, il faut lui laisser le temps d’en prendre conscience et d’y répondre de lui-même sans forcer sa dynamique physiologique. Le « Ada » est le signal qu’il nous envoie pour nous dire : « je suis prêt, allons-y ». C’est alors lui qui nous tire jusque vers son lit pour le dernier « Ada » de la journée…

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *