Montessori, Education Cosmique et Talent Reveal : ateliers et formations

Quelques activités du moment (V)

Association des cartes et figurines d’animaux

Les cartes avec les animaux ont été un grand succès il y a quelques mois, mais Grégoire s’en est lassé . Il  les  a abandonnées quelques temps sur l’étagère. Mais, un jour, il les a “redécouvert” et depuis, il les fait très régulièrement. Malgré le nombre d’animaux qui ne cesse d’augmenter, il s’en sort bien et il parvient à  les placer sur les cartes correspondantes.
Pour cette activité, j’ai pris les images de la collection Schleich dont il a les figurines. Ce ne sont pas les “vraies” cartes de nomenclature… il manque la nomenclature justement, mais pour cette activité cela n’est pas grave. On en fera de nouvelles pour les vraies cartes de nomenclature.
Normalement, c’est à moi de disposer les cartes en regroupant les familles d’animaux,  et Grégoire se charge de placer chaque animal sur la carte correspondante. Parfois, quand une carte est loin de lui, il me demande de poser la figurine. Mais attention! Si l’animal a la tête à gauche, il faut absolument que la figurine ait aussi sa tête à gauche, sinon Grégoire me rappelle à l’ordre en disant “tourner”!…
Transvasement à la seringue
Une des activités bien appréciée de Grégoire en ce moment est la seringue… Remplir un gobelet avec une seringue en aspirant de l’eau coloriée pour la  “presser” ensuite dans le gobelet vide. 
L’air de rien, cette activité est bien plus complexe qu’on pourrait croire au premier abord. Sur les photos, on peut voir quelques unes des difficultés. Comme les deux mains sont occupées à aspirer l’eau, le gobelet risque parfois de se renverser si l’enfant appuie sur le bord… et lorsque l’on presse l’eau dans le gobelet vide, il faudrait tenir la seringue tout droite pour que l’eau se “pschitte” bien au fond du gobelet.
Un plateau de farine
Grégoire aime énormément se servir du plateau de farine. 
Il s’agit d’un plateau de cuisine pour le four dans lequel j’ai mis un peu de farine, assez pour couvrir toute la surface.
Lorsque l’on fait des traits avec les doigts, le fond noir apparait et fait un joli contraste avec le blanc de la farine.
Dessiner au doigt des ronds, des traits… des lunes, des soleils… il en faut peu pour être heureux! Grégoire s’amuse bien avec cette activité…
Lorsqu’il il faut secouer légèrement le plateau pour que la farine recouvre à nouveau le plateau, Grégoire s’y exerce, mais le résultat n’est pas encore parfait, ce qu’il voit de lui même…Alors il m’appelle à l’aide.
Avant de commencer “la session farine”, Grégoire se remonte bien les manches et regarde bien ses doigts se “blanchirent”de farine… Parfois il me demande un torchon pour les nettoyer en cours de route, parfois il frappe dans ses mains pour faire tomber la farine… et parfois on finit en balayant le sol autour de la table…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *