Montessori, Education Cosmique et Talent Reveal : ateliers et formations

Laver le miroir…

Après une présentation de l’activité “laver un miroir” plutôt réussie,  Grégoire s’est passionné pour cette activité.
Nous avons commencé avec des boules de coton pour étaler la blanc de Meudon, mais Grégoire n’était pas content pour deux raisons: le coton colle avec le produit, donc pour étaler, il faut bien appuyer pour que le coton reste entier… sans quoi une partie colle avec le produit au miroir… La deuxième raison était que si on ne fait pas attention, les mains se salissent… et comme notre bonhomme a horreur des mains sales il a commencé à “couiner”… 
J’ai donc pris des cotons tiges avec lesquels il étale bien le blanc de Meudon. Mais s’il utilise les deux cotés du coton tige, il se plaint à nouveau d’avoir les mains sales… Le problème des cotons tiges c’est que cela demande de la concentration et  de l’endurance… Alors souvent Grégoire me demande de finir d’étaler le blanc… Il faut que je trouve un moyen d’étaler le blanc avec un “instrument” plus gros qu’un coton tige et que l’on peut utiliser sans se salir les mains Si vous avez des idées… je prends!

Grégoire a été fasciné de voir que son image disparaissait dans le miroir. Du coup, dès le premier trait il suit attentivement l’évolution de la disparition.


Eh oui, “c’est sale”, il a compris… il regarde bien comment un tissu tout propre, tout blanc peut devenir gris et sale…
Pour le nettoyage du miroir, après que le blanc ait pu sécher, il faut bien frotter…D’ailleurs à ce sujet, je trouve qu’il est assez difficile de nettoyer le miroir de haut en bas… Il faut beaucoup de force pour faire partir le blanc et pour rendre le miroir bien propre. Avez-vous eu ce même problème?Avez-vous eu ce même problème? Comment faites-vous? Pour enlever le blanc sur les bords et dans les coins, vous utilisez une brosse? Parce qu’avec le chiffon c’est un peu difficile… même pour moi…

Mon bonhomme abdique la plupart du temps avant la fin… dès qu’il voit son visage à nouveau il est content et ça lui suffit …

Malgré les difficultés rencontrées, Grégoire aime bien ce plateau et le sort au moins une fois par jour. Le produit dans la coupelle sèche d’un jour sur l’autre. Comme tôt le matin je n’ai pas encore eu le temps de m’occuper des plateaux, c’est Grégoire qui apporte la coupelle dans l’évier pour rajouter un peu d’eau… Il est très consciencieux à la tâche et apporte fièrement la coupelle vers sa table pour d’abord s’observer dans le miroir et ne commencer qu’ensuite… avec deux cotons tige (et oui, faute d’un moyen plus facile et plus rapide pour étaler le blanc, Grégoire trouve vite des solutions…)!

3 commentaires

  • Natym dit :

    Je n'ai pas encore présenté ce plateau à mes oisillons (mais c'est en prévision), alors je n'ai pas vraiment de réponse assurée à t'apporter…mais je pensais, essaye peut-être d'étaler le blanc de Meudon avec un petit torchon, cela tiendrait mieux que du coton?
    Pour la coupelle qui sèche vite, peut-être pourrais tu mettre le blanc de meudon dans un pot qui se ferme? (en plus, cela permettrait à Grégoire de (re)travailler l'ouverture/fermeture d'une boîte).

    En tout cas, tes remarques me sont bien utiles car je sais à quoi m'attendre lorsque je vais proposer ce plateau! Merci 😉

  • Mamancouleur dit :

    Pour étaler le blanc, j'ai découpé des lingettes en petits carrés. Mon blanc est dans une coupelle et je rajoute de l'eau en cas de besoin.
    Il a l'air vraiment intéressé!

  • Pour un massage à domicile par des professionnels de bien etre n'hésiter pas de contacter http://www.osteomassage.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *