Montessori, Education Cosmique et Talent Reveal : ateliers et formations

Du bricolage autour du papillon bis…

Pour cette activité de bricolage je me suis inspirée du blog de Libellule qui a proposé aux enfants de fabriquer une chenille. J’avais acheté le matériel et comme cela trainait dans le bureau, Grégoire s’en est saisi et a voulu ouvrir le papier soie… Je lui ai alors expliqué qu’on allait le garder pour faire une chenille… Cela l’a tout de suite calmé et l’après-midi quand je lui ai demandé ce qu’il voulait faire, il m’a immédiatement srépondu: “la chenille”!… J’ai alors préparé les ustensiles et on s’est mis en route.
J’ai donné à Grégoire le papier soie pour qu’il le déchire en petits morceaux pour faire l’herbe, mais au final, ce papier est très résistant si on le prend au mauvais angle. Grégoire avait un peu de mal. Il a alors un peu découpé…
Il a collé ensuite les petits morceaux de papier sur la feuille pendant que j’ai découpé des ronds colorés pour la chenille… Il a ensuite décidé quel rond de couleur il allait coller et s’est mis à l’œuvre pour créer la chenille…

La chenille terminée, il continuait à coller ses ronds, du coup on a enchaîné avec une deuxième chenille…

Le soleil fait, les pieds dessinés, les yeux collés, Grégoire met encore une petite touche personnelle pour ce cadeau à son papa… qui était tout heureux de ce premier cadeau fait par son fils!

Sympa notre chenille, n’est-ce pas?

 Voilà les deux œuvres finies… cette activité a tellement plu à Grégoire, qu’il  voulait encore faire les jours suivants…

Je me suis faite la réflexion il y a quelques semaines que quand un enfant est encore petit et tant qu’il ne peut pas bricoler entièrement tout seul, cela ne vaut pas le coup de faire les arts plastiques avec lui… Mais j’ai bien changé depuis!
Juste pour voir comment cela allait se passer, j’ai proposé à Grégoire il y a trois semaines, le bricolage du papillon et là j’ai pu voir que même si l’enfant ne fait pas tout entièrement par lui-même, le résultat l’enchante ! De faire avec du papier une chenille, un papillon est l’oeuvred’un artiste, d’un petit créateur….Ce travail enchante tout simplement l’enfant/
L’envie que Grégoire avait même avant de commencer, me montrait à quel point les arts plastiques ont leur toute leur place dans la petite enfance… J’ai pris également du plaisir à travailler avec mon petit, à le voir  tout concentré pendant sa réalisation…
Je vais désormais instaurer régulièrement des après-midi créatives (Grégoire fait régulièrement de la peinture, mais cela ne le passionne pas pour le moment…) pour donner “à boire” à ce petit bonhomme qui “a soif” de bricolage…
Tags :

2 commentaires

  • MéL dit :

    Tout d'abord bravo au petit artiste !

    Sinon, je te rejoins totalement. Je pense qu'il est important d'apporter des activités d'arts plastiques à un enfant. Cela lui permet de découvrir des techniques, des procédés, qu'il ne peut deviner seul. Et par conséquent, cela, lui donne des éléments supplémentaires pour mener à bien sa créativité lors d'activités plus autonomes et imaginaires 😉 Il peut, ainsi, ré exploiter, comme bon lui semble, ce qu'il a découvert… de manière plus "guidée".

  • sylvia dit :

    Vraiment très mignon ce bricolage.
    Un futur artiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *