Montessori, Education Cosmique et Talent Reveal : ateliers et formations

Quand l’enfant met de l’ordre spontanément…

On se demande parfois comment faire pour que nos enfants rangent leur jeux, soient plus ordonnés, plus propres, plus soigneux etc…
A regarder de près le comportements des enfants, il est possible de voir surgir spontanément certaines manifestations d’ordre sans aucune intervention parentale. Comme l’a constaté M.Montessori, tous les enfants ont ce qu’on appelle une période sensible qui touche l’ordre entre 16 mois et 2 ans. Cela peut se manifester de différentes manières: aligner parallèlement des voitures ou des animaux, mettre ses chaussures à la bonne place ou celles de son père…, jeter un papier à la poubelle, passer une heure dans le jardin à déplacer deux tricycles pour les ranger toujours l’un à coté de l’autre, transporter des peluches dans une corbeille et les aligner de différentes manières… mille exemples qui montrent que, oui, un enfant développe de lui-même cette période sensible si nous y prêtons attention.
C’est un phénomène psychique des plus important, car il montre clairement que l’ordre est une dimension fondamentale du psychisme humain et qu’il se développe de l’intérieur et non par une quelconque contrainte extérieure.

Lorsque l’on voit survenir cette période, il est important d’accompagner l’enfant dans sa démarche d’ordonnancement des choses. C’est une première étape qui le mènera, au fil des ans, à conquérir son ordre et son équilibre intérieurs.
Comme éducateurs, nous avons pour mission d’accompagner l’enfant dans sa capacité à ordonner son environnement en le soutenant… en lui montrant…ou encore en lui proposant régulièrement d’aider à ranger telle ou telle chose à la bonne place.
Comme a cet âge, les enfants n’aiment rien de plus que de faire comme maman… laissons-les alors passer la serpillière, l’aspirateur, un coup de balais… ou encore vider le lave-vaisselle pour ranger etc…Au résultat, ils ne cassent pas plus que les parents…

Que faire alors si on pense ne pas avoir vu cette période importance? Est-ce trop tard pour y remédier?

Il est probable que le dynamisme qui porte l’homme à ordonner le monde soit si fort qu’à n’importe quelle période de la vie il demeure possible d’en retrouver la capacité par des expériences adéquates. Ainsi par exemple, pour des enfants ou des adolescents en manque d’ordre intérieur, l’apprentissage musical, par l’assimilation des rythmes, peut être une aide précieuse pour les amener à un meilleur équilibre. Des travaux manuels réguliers, pour des adolescents socialement en difficulté, sont souvent un excellent moyen de les aider à se réapproprier ce caractère psychique que développe le petit enfant. Les facultés psychiques de l’être humain sont puissantes et certaines expériences bien menées peuvent permettre d’en retrouver le sens et la portée. L’important alors est de proposer des activités qui permettent à l’individu d’apprendre à isoler des caractéristiques (rythmes ou styles en musique par exemple) car c’est bien la capacité à classifier et distinguer qui permet à l’être humain de sortir du chaos et de la confusion.

Le fait d’observer ce phénomène chez un jeune enfant offre avant tout l’occasion d’une prise de conscience pour comprendre qu’aucun être humain ne peut développer un ordre intérieur par des pressions extérieures. Ce caractère, que l’on peut voir chez des enfants de 16 à 24 mois, est la première étape qui mène finalement l’être humain vers l’ordre intérieur auquel son psychisme cherche à le conduire naturellement. L’éducateur, quelque soit l’âge de l’enfant/adolescent qu’il accompagne, doit trouver les bonnes expériences pour qu’il puisse exprimer ce caractère indispensable à son bon développement.

Tags :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *