Développer le Talent Musical

Dès leur plus jeune âge les enfants développent une sensibilité à la musique. Elle leur permet d’entrer en résonance avec leur ressenti et leurs émotions. Qu’ils soient tristes, heureux, détendus, excités, ils perçoivent combien la musique peut traduire ou influencer leur humeur.
L’observation des enfants montre aussi  comment certains d’entre-eux manifestent une capacité naturelle à percevoir la nature des sons et les rythmes musicaux. Ces capacités observables attestent une forme d’intelligence différente de celles qui par exemple pourraient relever des mathématiques ou du langage.
Si certains disposent d’une plus ou moins grande disposition naturelle, rien n’est plus important  cependant que de savoir observer les indices qui permettent de repérer cette forme d’intelligence lorsqu’elle est à l’œuvre. Les enfants ayant une intelligence musicale naturelle apprennent assez facilement à jouer d’un instrument ou à chanter car ils reconnaissent spontanément les sons et les rythmes. Pour apprendre un instrument d’autres formes d’intelligence seront aussi sollicitées telle la kinesthésique qui permet au corps d’intégrer le mouvement musical et aux mains de le manier habilement.

Les personnes qui ont une intelligence musicale remarquable peuvent écouter et répéter sans difficulté les sons et les rythmes musicaux.  Elles peuvent aussi développer une forme de mémoire à long terme qui leur permet de jouer une longue partition sans la lire. Elles y parviennent grâce à la perception d’ensemble qu’elles ont de l’architecture d’une œuvre. Ces personnes, de part la conscience émotionnelle qu’elles ont, savent aussi utiliser la musique pour favoriser leur concentration, dynamiser leurs apprentissages ou bien encore réguler une situation stressante.
Le neuropsychologue et musicien Bernard Lechevalier définit « trois niveaux de perception
de la musique et trois niveaux d’altération de la perception musicale
correspondants ».
Trois niveaux de perception musicale


Premier niveau: C’est la capacité de reconnaître la nature d’un son et le plaisir de l’écoute
Deuxième niveau: C’est la faculté d’analyser et de comparer les diverses qualités d’un son, des thèmes et de leurs reprises
Troisième niveau: C’est l’identification de l’œuvre entendue et de son auteur

Pour une personne ayant une intelligence musicale naturelle, la compréhension de la subtilité et de la complexité d’une œuvre est pratiquement sans limite. Ses aptitudes une fois développées peuvent lui permettre de s’orienter par exemple vers l’interprétation ou la composition musicale. Mais pour cela, cette forme d’intelligence devra trouver à se développer  dans un environnement qui lui est favorable. Aussi, l’enfant ayant ces dispositions aura des  difficultés à s’épanouir si cette forme d’intelligence n’est pas suffisamment mobilisée dans son environnement.
Quelques indices peuvent signaler chez les enfants ces capacités à la fois tonales et rythmiques qui tressent le développement de l’intelligence musicale:
  • Capacité à écouter de manière active une chanson
  • Faculté à reproduire un son
  • Création d’une petite séquence musicale
  • Mémorisation des mélodies
  • Capacité à s’harmoniser à d’autres rythmes
  • Reproduction d’un son ou d’une note avec justesse
  • Reconnaissance d’un auteur musical
  • Plaisir à chanter ou jouer d’un instrument
  • Identification des motifs musicaux et des tonalités
  • Traduction d’une émotion avec un thème musical ou sonore
Le matériel musical utilisé dans la pédagogie Montessori permet d’accompagner le développement du Talent musical des enfants mais aussi d’observer comment les capacités qui en relèvent sont mobilisées en situation. Je vous proposerai dans les mois qui viennent une série d’articles montrant comment ce matériel est utile au développement des capacités tonales et rythmiques propres au développement de l’intelligence musicale de plus jeunes…comme des moins jeunes…

PARTAGER :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *